HomeLe NeurofeedbackNeurofeedback thérapeutiqueNeurofeedback, TDA, TDAH et problèmes de concentration

Le Neurofeedback contre le TDAH, TDA et les problèmes de concentration

Le Neurofeedback peut être efficace contre le TDA, le TDAH, et les problèmes de concentration.  Le Neurofeedback mesure l’activité électrique du  cerveau. Les déviations dans ce signal électrique (ondes cérébrales ou électroencéphalogramme), peuvent causer des symptômes que l’on appelle aussi TDA, TDAH, ou problèmes de concentration.

Sans médicaments

Même sans médicaments, le Neurofeedback EEGq peut être efficace contre le TDA, TDAH et les problèmes de concentration. Il peut aussi aider à diminuer la prise de médicaments.

Efficacité prouvée

Des études de l’American Pediatrics confirment l’efficacité du neurofeedback contre le TDAH. L’AABP et ISNR attribuent au neurofeedback un niveau élevé d’efficacité  contre le TDAH et TDA. (Level 4 – Efficacious).

Résultat à long terme

Notre Neurofeedback EEGq est une forme d’entraînement. Ceci veut dire qu’une fois terminé, le résultat est une compétence acquise. Ceci est confirmé par une étude de American Pediatrics.

Scientifique et sans médicaments

La thérapie par Neurofeedback EEGq que nous utilisons contre le TDA, TDAH et les problèmes de concentration est une méthode scientifique et non-invasive. Rien n’est ajouté au cerveau. Le Neurofeedback fonctionne selon les principes du conditionnement opérant : nous récompensons le cerveau lorsqu’il montre l’activité désirée. Ainsi, nous pouvons aider les gens souffrant de TDA, TDAH ou problèmes de concentration, même sans médicaments.

La thérapie par Neurofeedback est un entraînement

Le Neurofeedback est donc une forme d’entraînement. Nous recherchons les causes du TDAH, du TDA ou des problèmes de concentration dans le cerveau, et l’entraînons. Lorsque quelqu’un obtient de bons résultats grâce au Neurofeedback, c’est parce que cette personne a appris à contrôler son cerveau de manière à mieux se concentrer, à ne plus être hyperactif, à être moins anxieux… Le résultat de la thérapie par Neurofeedback est une compétence acquise.

Complètement personnalisé, pour adultes et enfants

Le Neurofeedback peut aider enfants comme adultes avec leur TDA, TDAH, ou leurs problèmes de concentration. Les enfants peuvent en général suivre les séances à partir d’environ 6 ans. Chaque personne qui suit des séances chez nous s’entraîne selon un protocole complètement personnalisé.

Pas de coupable, il s’agit simplement d’une déviation

Le Neurofeedback mesure et analyse, et peut par conséquent démontrer qu’il ne d’agit ni d’une faute des parents, ni de celle de l’enfant. Il s’agit simplement d’une déviation dans l’activité cérébrale, qui peut s’entraîner.

TDA, TDAH et problèmes de concentration : trouvailles les plus fréquentes dans la cartographie de Neurofeedback

Ici, nous vous présentons quelques exemples pratiques de personnes qui sont venues nous consulter pour des problèmes de concentration. Vous trouverez les trouvailles les plus fréquentes ci-dessous. N’oubliez cependant pas que chaque personne est unique, et cela vaut aussi pour les séances d’entraînement et leurs résultats. Chez NeuroVP, nous concevons toujours un protocole d’entraînement complètement individualisé afin d’obtenir le meilleur résultat possible.

Trop d’ondes lentes

Lorsqu’il y a trop d’ondes Theta ou Alpha dans le lobe frontal, ceci cause un ralentissement dans les fonctions de contrôle de soi et dans les fonctions exécutives. Les personnes qui en souffrent ont souvent du mal à se concentrer plus d’un certain temps, et à prendre des décisions. C’est comme si le cerveau n’allait « pas assez vite » dans leur vie quotidienne. On parle souvent du type inattentif.

Études de cas

Trop d’ondes rapides

Les ondes rapides commencent à 13Hz, et s’appellent Beta et High Beta. Comme toutes les ondes cérébrales, elles ont une fonction spécifique. Les ondes rapides sont utiles pour faire un effort mental et réagir rapidement. Malheureusement, si celles-ci restent actives en permanence, on peut se sentir agité, voire anxieux. Il est alors difficile de se concentrer car les pensées vont constamment en tous sens.

Études de cas

“Blue Brains” : un manque de certaines fréquences

On parle de “Blue Brain” quand on remarque qu’il y a un manque de certains types d’ondes. Le terme se réfère à la couleur bleue visible dans la cartographie cérébrale. Il provient surtout d’un mnaque d’énergie dans le cerveau. Cela cause des difficultés pour trouver ses mots, un sentiment de « brume mentale », des problèmes de concentration et du mal à faire un effort cognitif.

Les Blue Brains viennent souvent nous voir avec un TDAH, TDA, ou des problèmes de concentration. Selon la fréquence manquante, ceci se traduit par des problèmes de concentration, de l’anxiété, ou du mal à se calmer et s’endormir.

Si vous manquez d’énergie cérébrale, mais que vous avez un style de vie sain, le neurofeedback peut vous aider.

Études de cas

TDA TDAH Manque d'alpha

Des pics de Roland

Chez un petit pourcentage de clients souffrant de TDA ou de TDAH, on observe ce qui s’appelle des « Rolandic spikes ». Il s’agit en fait de petits pics d’activité épileptiforme dans le cortex sensorimoteur (plus exactement dans la fissure de Roland), qui causent une certaine confusion dans la pensée et la fonction motrice. Cette forme disparaît souvent avec l’âge, mais peut être diagnostiquée et traitée plus rapidement grâce au Neurofeedback.

Études de cas

Autres types et combinaisons

Nous vous avons exposé quelques types de situations que nous voyons souvent chez nos clients qui souffrent de problèmes de concentration. Toutefois, il existe beaucoup de types et de situations différentes, parfois même une combinaison des différents types.

Est-ce que le Neurofeedback va pouvoir m’aider avec mon TDAH, TDA ou mes problèmes de concentration ?

Il y en effet de fortes probabilités que le Neurofeedback pourra vous aider, ou aider votre enfant avec un TDAH, TDA, ou des problèmes d’attention ou de concentration. Par contre, nous ne pourrons vous donner un « oui » très clair qu’une fois que nous aurons analysé votre situation et activité cérébrale en particulier.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous expliquer votre situation. Avec ces détails, nous pourrons déjà vous dire si le neurofeedback paraît indiqué dans votre situation. Une fois que nous aurons pris votre cartographie cérébrale lors de l’évaluation initiale, et que nous aurons compris comment fonctionne votre cerveau, nous pourrons vous donner davantage de garanties et des recommandations spécifiques.

Contactez-nous avec vos questions, nous vous répondrons avec plaisir. Vous trouverez nos coordonnées sur cette page.

En savoir plus sur l’application du Neurofeedback contre les problèmes de concentration ?

Une liste de publications scientifiques sur le Neurofeedback EEGq et les problèmes de concentration est à consulter sur cette page.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close